Qu’est-ce qu’une MJC ?

 

STATUTS DE LA FFMJC

PRÉAMBULE

Les MJC et associations adhérentes, constituant la FFMJC, sont un élément essentiel de la vie sociale, culturelle et économique d’un territoire de vie : pays, région, agglomération, ville, communauté de communes, commune, village, quartier, …

Elles s’attachent à promouvoir un projet et des démarches d’éducation populaire qui visent à permettre à toutes et tous, jeunes ou adultes, de prendre conscience de leurs aptitudes, de développer leur personnalité, de se préparer à devenir des citoyen.e.s actifs/actives et responsables d’une démocratie vivante.

Elles ont pour ambition, par leur projet d’éducation populaire, de contribuer à l’émancipation individuelle et collective, d’agir pour plus de justice et de progrès, de faire vivre la démocratie. Pour dessiner la société de demain, elles développent des espaces de mixité sociale, d’expérimentation et de citoyenneté, propres à faire vivre les valeurs de la République.

Elles sont laïques c’est à dire qu’elles ne se réfèrent à aucune religion.

Elles s’interdisent toute attache à un parti politique.

Elles encouragent le dialogue, le débat dans le respect des convictions personnelles.

Elles agissent pour la reconnaissance et la promotion des droits culturels des personnes.

Elles prennent appui sur l‘engagement associatif et l’intervention citoyenne au service d’un développement humain respectueux de l’environnement et attentif aux besoins des générations futures.

Elles mettent en œuvre les principes de co-gestion du projet associatif entre les professionnel.le.s salarié.e.s et les adhérent.e.s, avec les collectivités et pouvoirs publics dans la co-construction des politiques publiques.

Elles affirment leur attachement à faire fédération et à développer un travail en réseau entre elles, et avec tout autre acteur partageant les mêmes valeurs et les mêmes buts.

Pourquoi une MJC ?

 
Une MJC est une organisation qui se caractérise par:

  • une appartenance à un réseau ( une Fédération française des MJC, une Fédération régionale, des Unions départementales ou locales)
  • une ouverture à tous, quels que soient les âges, les conditions sociales, les appartenances politiques et philosophiques.
  • un fonctionnement démocratique : laïcité, tolérance, solidarité, incitation à prendre des responsabilités.
  • une offre d’activités variées : activités sportives, artistiques, culturelles….
  • un travail en collaboration avec les institutions territoriales et administratives.
  • une animation de projet de développement social et local